QUI FINANCE L’EHPAD DE LANGRES ?

Publié le par Langres autrement

 

C’est l’hôpital de Langres qui assumait la plus grosse part du financement de la construction de l’EHPAD : L’hôpital de Langres autofinançait 1,4million d’euros sur ces fonds propres.

 

L’hôpital de Langres a contracté deux prêts pour un montant total de 14 millions (dont 10 millions à 0% dont une partie déjà contracté). La Caisse régionale d’assurance maladie

accordait une subvention de 600 000 euros, en raison de la qualité du projet. Le conseil général devait consentir une avance remboursable de 6 millions, sans intérêt. L’État devait verser une subvention de 2,4 millions d’euros, par l’intermédiaire du Contrat de projet État-Région (1 million) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (1,4 million). La ville de Langres a attribué une subvention de 1 million. Avec le récent arrêt du chantier, ce plan de

financement a été abandonné, et désormais les risques encourus en raison de cet arrêt se

chiffrent enmillions d’euros supplémentaires. Un procès va obligatoirement se dérouler,

l’hôpital risque gros. À ce jour, 2,5 millions d’euros ont déjà été dépensés, et l’hôpital de Langres va devoir verser plusieursmillions d’euros en pénalités de retard, rupture de

marché, solde des travaux déjà réalisés par le constructeur et ses sous traitants.

Commenter cet article