Hotel d'entreprise des Franchises, la crise !

Publié le par Langres autrement

Clés en juillet,
Bonheur assuré,
Une entreprise d’insertion Vient remplir sa mission

Mais bien vite quelle déception !

Sans prises de courant,
Chauffage quasi inexistant,

Boîtes aux lettres répondant à l’abonné absent,

Difficile d’accueillir les clients,

Juste de quoi faire grincer les dents.

Dans les bureaux, 6 degrés,
Obligation de renvoyer les
salariés,
Le manque à gagner est assuré.

Mails et réunions enchaînés,
Municipalité et encre restent
figées.

Pour solution un règlement à signer,
6 mois de loyers à payer,
La pilule est dure à avaler.
Cauchemar et triste réalité,
MDH s’en est allé en janvier.

6 mois de fardeau, s’en est trop !
De retour rue Cardinal Morlot,

Les conditions sont enfin réunies pour faire le boulot.

Commenter cet article