Chaumont qui rit et Langres qui pleure

Publié le par Langres autrement

La municipalité de Chaumont vient de présenter, au Département, son projet de développement pour les six années à venir.

En complément d’une rénovation urbaine, lancée par l’équipe antérieure, notamment sur le quartier Foch, nous avons découvert un vaste plan de réaménagement de la ville chef lieu. Parmi les principaux éléments de ce programme de développement, le quartier de la gare serait transformé, la « Vendue » serait dotée d’une zone commerciale et d’une salle multi activités (spectacle, sport, séminaire) et l’ancien dépôt SNCF serait aménagé en éco quartier résidentiel.
Même si un tel programme peut nous laisser perplexe, au vu des moyens financiers disponibles aujourd’hui, il ne nous revient aucunement le droit de critiquer une si belle ambition pour la ville de Chaumont.
Dans le même temps, nous venons d’apprendre qu’il faudra certainement oublier le projet d’autoroute Langres/
Delle (merci pour nos entreprises de la ZI les franchises).
Le tribunal d’instance disparaît, la fin de la BSMAT (120 emploisde moins) a été annoncée, les emplois de la station météo vont éventuellement s’envoler, le centre hospitalier entre dans la ligne de mire et certains veulent « tuer dans l’oeuf » un EHPAD. Langres se porte bien. Ou tout du moins c’est ce que doit penser la majorité actuelle.

Aucune réaction à l’abandon du projet d’autoroute, encore bien moins au projet de salles de séminaire à Chaumont.
Les deux maires UMP nous ont fait croire qu’ils allaient oeuvrer de concert pour développer les deux villes intimement liées dans ces moments difficiles.
Pourtant, il semble bien que Chaumont fasse cavalier seul. Pendant ce temps, à Langres, on s’enorgueillit de l’installation

d’une patinoire et on gaspille de l’énergie et des moyens pour refaire vivre une rue en cessation d’activité commerciale depuis fort longtemps. On lance une énième étude. Cherchez l’erreur… le Maire ump-sarkosiste de Langres rappellera t-il au maire de Chaumont, son ami politique venu le soutenir aux dernières municipales, qu’il n’y aura pas de développement de Chaumont sans Langres ?
Notre avenir est il vraiment tourné vers Chaumont ? N’avons-nous pas intérêt à retrouver nos amis bourguignons…

 

 

 

 

Commenter cet article