Travailler moins pour gagner plus !

Publié le par Langres autrement

Notre maire UMP défend la gestion vertueuse de l’argent public, l’argent de vos impôts.
Il a décidé qu’il fallait revaloriser le pouvoir d’achat. Celui des Langrois ?
Non le sien et celui de ses adjoints.
On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même! Rappelons que M. Baillet et M. Nolot consacraient à notre commune l’essentiel de leur temps !
M. Loiseau, domicilié principalement 50, avenue de la Motte Picquet dans le XV
 ème. Arrondissement de Paris, son lieu d'imposition, entend donc réformer ceci.
Comme notre bon docteur ne consacre qu’un temps partiel à ses administrés (3 jours au mieux), on devrait donc s’attendre à une révision à la baisse des indemnités du maire.
Que nenni !
Dès le 1er conseil municipal, notre maire s'est empressé
d'augmenter ses indemnités au maximum autorisé par la loi:

 

2058 € par mois soit une augmentation de 22,85% par rapport à M. Nolot (1675 €).
Quand il s’agit de se consacrer à la mairie et à la Communauté de
Communes de l’Etoile de Langres (CCEL) au mieux trois jours par semaine, quelle avancée sociale! « Travailler moins pour gagner plus » est le principe de sa nouvelle pratique !
Ses adjoints sont de la fête avec
des indemnités relevées au maximum : 11,68% d'augmentation!
On ne craint plus l’inflation à l’heure de la baisse du pouvoir d’achat pour les Français !
Il en est de même bien entendu au niveau de la CCEL : M. Loiseau s’est octroyé une augmentation modeste de 283,16 % (voir tableau ci-contre) pour y être président à
temps partiel et ses 4 vice-présidents bénéficient aussi d'indemnités rehaussées de 224,29%. Inutile donc d'attendre les heures supplémentaires pour gagner + !

Commenter cet article