BSMAT

Publié le par Langres autrement

1ère page du programme de M. Loiseau : « Défense des services publics et maintien des emplois » Après le tribunal d’instance, la BSMat passe à la trappe !

La pilule est dure à avaler! Le 24 juillet dernier, les 130 employés de la BSMat apprennent la fermeture de leur entreprise. Que d’illusions et de désillusions ces derniers mois : M. Chatel, Mme Delong et M. Loiseau se vantaient pourtant d’avoir les atouts en main pour maintenir ce site et ces 130 salariés ! Ils n’ont pas manqué d’argumenter en la faveur de son maintien, nous ont-ils répété. Ils sont même venus soutenir les employés et leurs familles lors des 2 manifestions, écharpes de mise !

M. Loiseau, le 23 juillet, s’est permis d’appeler l’intersyndicale pour lui annoncer qu’il n’avait pas de nouvelles de l’Elysée et qu’on pouvait encore espérer ! Quelle hypocrisie : ces élus sont des élus de la majorité gouvernementale !  Voter des lois et localement les récuser est un non-sens absolu !!!
Cerise sur le gâteau, les salariés de l’entreprise ont appris la nouvelle le jeudi 24 juillet en allant eux-mêmes pêcher les infos (car M. Fillon n’a pas daigné assumer ses responsabilités jusqu’au bout!). La carte des fermetures a été publiée sur internet par les différents journaux nationaux! Seul M. Chatel a réussi à sauvegarder son régiment. Depuis, aucun soutien des élus de la ville pour les familles qui sont dans le plus grand désarroi (où vont-ils se retrouver ? Quand ? Et les maisons à vendre? Et les enfants ? Et les liens familiaux ?) Il faut croire que toutes ces personnes n’apportaient rien à la ville de Langres !!! L’hôpital est-il le prochain sur la liste des fermetures ?

Publié dans Dossiers

Commenter cet article